Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L’hôpital Saint-Jacques de Besançon dans L’Esprit comtois

    2016-05-01 Esprit comtois.jpgIl est l’un des fleurons du patrimoine bisontin. L’hôpital Saint-Jacques fait la une du dernier numéro du magazine trimestriel «L’Esprit comtois» et l’objet d’un dossier de 17 pages. S’y découvrent son histoire et quelques souvenirs de son ancienne vie médicale presqu’entièrement révolue.

    L’occasion d’apprendre par exemple que chaque aile du bâtiment d’origine (le U inversé entourant la cour d’honneur fermée par la très belle grille de Nicolas Chappuis) avait une destination particulière au XVIIIe siècle. L’aile de droite était surtout dévolue aux sœurs hospitalières, celle de gauche abritait l’infirmerie des soldats et les espaces réservés aux enfants nécessiteux pris en charge par l’institution de la Charité. Quant au bâtiment du fond, il accueillait le réfectoire des religieuses et, à l’étage, l’infirmerie des «Bourgeois».

    En pratique: «L’Esprit Comtois», n°4, printemps 2016, 100 pages. En vente en kiosque au tarif de 7 euros.

    Parmi les nombreux sujets déclinés, Besançon est également à l’honneur dans la rubrique «restaurant» avec un article sur La Pension de Violette et Raphaël (18 rue Bersot) et en «spécialité» avec les secrets d’une bonne sèche révélés par le pâtissier Claude Perruche (22 rue des Granges).