UA-104448237-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nez en l'air

  • Trésor caché bisontin

    2015-12-21 Armes escalier 5 Megevand.jpg

    Les cours du cœur de Besançon recèlent de véritables trésors. Comme ce blason sculpté aux armes de la ville –l’aigle encadré de deux colonnes- qui orne l’une des cages d’escalier de la rue Mégevand.

    2015-12-21 escalier 5 Megevand.jpg

    ©Besançon Info

  • Flocons de Noël

     

    Sympa et originale, la décoration de la rue Battant cette année à Besançon avec ses gros flocons en papier transparent suspendus entre ciel et terre.

    ©Besançon Info.

  • Dans la cour d’honneur de Saint-Jacques

     


    Alors que le devenir de l’hôpital Saint-Jacques à Besançon est en pleine actualité (l’agence parisienne d’architectes, urbanistes et paysagistes «La Fabrique Urbaine» est désormais chargée de plancher sur un projet de réhabilitation de ce site et de celui voisin de l’Arsenal), pourquoi ne pas en profiter pour regarder de plus près sa cour d'honneur qui récèle quelques statues, comme celle-ci.

    ©Besançon Info.

  • Taches ?

    église Madeleine.jpg

     

    Y avait-il autant de taches sur l’église de la Madeleine à Besançon ? Je n’en avais pas l’impression. Et dire qu’elle a été restaurée il n’y a pas si longtemps que ça.

    © Besançon Info

  • Besançon-sur-Mer

    inscription tram.jpgPour une fois, je vous invite non pas à lever les yeux mais à les baisser, le temps de lire une inscription peinte sur le sol, place Jouffroy d’Abbans dans le quartier Battant.
    Dommage en effet qu’on ne puisse nous amener la mer, nous qui à Besançon en sommes si loin... Pour ça, on serait prêts à supporter bien des travaux.

    Insciption tram2.jpg



    © Besançon Info

  • Image bisontine

    Pas besoin d’avoir un jardin à Besançon pour cultiver quelques fleurs. Exemple en image rue Lecourbe.

    rue Lecourbe.jpg

    ©Besançon Info.

  • Deux soldats, deux époques

    monument morts soldats.jpg

    Paradoxalement, les travaux du tram redonnent un coup de projecteur au monument aux morts de Besançon et incitent à le regarder alors qu’il est en train d’être déconstruit. Alors, regardons-le.
    Aviez-vous déjà remarqué que les deux soldats qui se dressent de part et d’autre sont différents? Celui de gauche, réalisé par le sculpteur Laethier, figure le fantassin qui part en 1914, celui de droite, par Pasche, le tankiste qui rentre en 1918.

    monument morts.jpg

    © Besançon Info

  • Bestiaire bisontin

    11rueMoncey.jpg

    Il y a des lions, des dauphins, des serpents, des dragons, des aigles, des chevaux, des chiens, des griffons, des lapins, des coqs... au centre-ville de Besançon. Ou plus exactement sur ses bâtiments : sur des balcons, des portes, des façades, des frontons, des fontaines, des toitures...
    Afin de nous inciter à les admirer, la Ville de Besançon a consacré sa dernière plaquette «Laisser vous conter» à ces animaux de pierre et de bonze qui se cachent dans notre cité. Belle idée, d’autant qu’un plan permet de les localiser dans la boucle et Battant.

    Qui-que-quoi : cette plaquette est disponible gratuitement dans les lieux publics.

    Un oiseau et un serpent au 11 rue Moncey à Besançon ©Besançon Info.