UA-104448237-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

citadelle

  • Des bébés tigres à la Citadelle de Besançon! Trop mignons!

    L’heureuse nouvelle est tombée mardi 18 octobre 2016. Trois bébés tigres de Sibérie sont nés le 29 septembre dernier à la Citadelle de Besançon. Et on a les photos !

    Lire la suite

  • Un bébé lémurien mais pas seulement !

    BB citadelle.jpg

    Vous avez peut-être su qu’un bébé lémur couronné était né à la Citadelle de Besançon. Mais le carnet rose de notre Museum d’histoire naturelle en ce printemps 2016 compte aussi quatre autres bébés qu’il ne faut pas oublier: deux sangliers des Visayas et deux nandous de Darwin.

    Ces naissances sont d’autant plus importantes que ces trois espèces sont aujourd’hui menacées, principalement par la destruction de leur habitat naturel, et font l’objet de programmes européens d’élevage (EEP).

    Coronatus(c)Alexandrine.VESZ(2) - copie.jpg

    Le lémur couronné, exclusivement présent dans la partie nord de l’île de Madagascar et notamment dans la réserve protégée d’Ankarana, est une espèce classée en danger sur la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En Europe, on compte seulement 76 adultes et 5 jeunes dans les parcs zoologiques qui assurent sa conservation ex-situ («hors de la nature»).

     

    Visaya&BB(c)Museum.Besancon - copie.jpg

    Le sanglier des Visayas, espèce endémique des forêts tropicales des Philippines, est classé en danger critique d’extinction sur la liste rouge de l’UICN. Quant au nandou de Darwin, cet oiseau d’Amérique latine voisin de l’autruche, est une espèce considérée comme quasi menacée.

    Nandou_jeune(c)Museum.Besancon.jpg

    © Alexandrine Vesz (photos lémur) - Museum Besançon (sanglier et nandou)

  • Les gibbons à l’honneur à la Citadelle ce samedi

     

    2015-10-22 gibbon roux .jpg

    2015-10-22-siamang.jpg

    Des siamangs, des gibbons à favoris roux et des gibbons agiles -trois races de gibbons menacées d’extinction (espèces en danger sur la liste rouge de l’UICN)- vivent dans le Jardin zoologique de la Citadelle de Besançon, dans le cadre de EEP, programmes d’élevage européens pour la sauvegarde des espèces animales. Quoi de plus normal donc que la Citadelle prenne part activement ce samedi 24 octobre 2015 à la Journée internationale des gibbons en proposant, pour les adultes comme pour les enfants, diverses animations en lien avec ces singes ou leurs pays d’origine.

     

    Plus d’infos sur le site de la Citadelle de Besançon.

     

     

    En haut : gibbons à favoris roux - à droite, ci-dessus : siamang - ©Muséum - Citadelle de Besançon

     

  • Besançon Info revient pour ses 10 ans

    Le 28 août 2005, le blog Besançon info voyait le jour. Dix ans déjà!

    Dix ans au cours desquels l’info sur le web a explosé, atteignant son paroxysme avec les réseaux sociaux qui font aujourd’hui de tout un chacun un pourvoyeur de news en tout genre qu’elles soient locales, nationales ou même internationales.

    Après plusieurs années de notes quotidiennes, puis un passage par une version hebdomadaire, Besançon Info s’était mis quelque peu en sommeil. Il est temps aujourd’hui de revenir… avec un nouveau look qui s’adapte parfaitement à vos tablettes et smartphones. Mais toujours avec la même philosophie. Celle de ne pas prétendre à l’exhaustivité de l’actu de la ville –loin de là !-, et de vous faire simplement partager coups de cœur, expos ou spectacles à voir, nouveautés, événements en tous genres, anecdotes historiques…, photos à l’appui.

    Et puisque l’on parle photos, je ne peux résister à l’envie de vous faire partager ces clichés de la Citadelle, pris à l’occasion de l’inauguration des volières des primates rénovées. Vieillissantes, celles-ci ont été entièrement réadaptées pour mieux répondre aux besoins physiologiques des singes (siamangs, gibbons agiles, gibbons à favoris roux, saimiris et colobes guereza kikuyu) qui y vivent dans le cadre d’EEP (programmes d’élevage européens pour la sauvegarde des espèces animales). Trop mignons…

    Besançon, franche-comté, citadelle, singe

    Besançon, franche-comté, citadelle, singe

    Volière des saimiris ©Jacky Renard/Citadelle de Besançon