Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Besançon Info... - Page 5

  • Besançon en habits de Noël

    2015-11-27illuminations.JPG

    Le top départ des illuminations de Noël à Besançon a été donné ce vendredi 27 novembre à 17h30. Les guirlandes, sapins et autres décorations lumineuses du cœur de la ville et de certains quartiers se sont allumés. Au centre ville, s’y ajoutent des initiatives personnelles de commerçants, comme cette boule étincelante de mille feux suspendue rue Gustave Courbet.

    ©Besançon Info

  • De la rue Galilée à la place du Huit-Septembre

    Besançon, franche-comté, noël

    Saviez-vous que depuis quelques années, il est de tradition que le sapin installé dans le cadre des décorations de Noël sur la place du Huit-Septembre à Besançon soit offert à la Ville par un particulier. Il s’agit généralement d’un arbre devenu trop grand ou nécessitant d’être coupé pour une autre raison.

    Alors cette année, le sapin de 15 mètres de haut qui a «poussé» entre l’hôtel de ville et l’église Saint-Pierre était jusqu’alors en terre dans une copropriété de la rue Galilée, dans le quartier de Montrapon, à deux pas du palais des sports. C’est ce qu’a révélé L’Est Républicain le 19 novembre dernier.

    ©Besançon Info

  • La Vouivre s’est invitée à la Citadelle

    Vouivre 1.jpgC’est l’une des figures mythiques de notre Franche-Comté. Serpent-ailé au front orné d’une escarboucle, à qui l’écrivain dolois Marcel Aymé a donné l’apparence d’une femme fatale dans son roman éponyme, la Vouivre rode actuellement sur la Citadelle. Le Musée comtois accueille en effet jusqu’au 31 janvier 2016 une exposition réunissant 17 œuvres d’art contemporain qui déclinent la Vouivre en sculptures, installations vidéos, lithographies, céramiques et bijoux. À ces œuvres d’artistes issus de l’Institut supérieur des beaux-arts (Isba) de Besançon, s’ajoute à l’entrée du site une Vouivre monumentale, créée par la Compagnie des Bains-Douches de Montbéliard.

    Toutes les infos sur cette exposition ICI

    Photo ci-dessus : Dragon ©Xi Wen Yang

  • Un petit tour en ce jour J aux Passages Pasteur à Besançon

    2015-11-18_1.jpeg

    P1030959.jpegImpossible pour moi de ne pas aller faire un tour ce mercredi 18 novembre au matin, jour de l’ouverture, aux Passages Pasteur à Besançon ! D’autant que je suis vraiment à deux pas… Certes tous les magasins ne sont pas encore ouverts –pour l’instant juste Monoprix, H&M, Spartoo, Marionnaud, Mango, Kiko, Moa, sans oublier les anciens Krys, Doubs Direct et Café Leffe-, mais le cadre est vraiment très réussi, entre architecture ancienne, verrières contemporaines et déco design.

     

    2015-11-18_4.jpeg

    2015-11-18_5.jpeg

    © Besançon Info

  • Des «trompettes des anges» à Besançon

    P1030893.jpeg

    De drôles de fleurs poussent dans la cour de l’hôpital Saint-Jacques à Besançon. Je les ai vues le 11 novembre dernier, juste derrière les grilles côté rue Girod de Chantrans. Des trompettes jaunes qui apparemment seraient des fleurs de Brugmansia aurea et que l’on nomme aussi familièrement «trompettes des anges».

    © Besançon Info

  • Besançon partage le deuil national

    2015-11-14.jpeg

    En signe de deuil, de solidarité et d’union après les attentats de Paris de ce vendredi 13 novembre, les drapeaux des bâtiments de la Ville et du Grand Besançon ont été mis en berne ce samedi matin.

    ©Besançon Info

  • 114 films tournés par les frères Lumière projetés à Besançon

    lumieresafrique_2015.jpgDébuté le week-end dernier à Besançon, Lumières d’Afrique s’achèvera ce 15 novembre. Bien évidemment, le cinéma de différents pays du continent africain –sa raison d’être- est, comme chaque année, au centre de ce festival, qu’il s’agisse de longs et courts métrages ou de documentaires. Mais ce millésime 2015 fait aussi un clin d’œil aux frères Lumière, Louis et Auguste nés à Besançon en 1862 et 1864, en programmant une «séance lumière». Et ce à l’occasion des 120 ans du tournage de «La Sortie des usines Lumière à Lyon», leur premier film qui, le 19 mars 1895, marquait la naissance du cinéma.

    Cette «séance Lumière» sera à l’affiche, ce samedi 14 novembre à 18h. Durant 1h30 les spectateurs du Petit Kursaal verront défiler pas moins de 114 films réalisés par Louis Lumière et ses opérateurs entre 1895 et 1905. Entre chefs-d’œuvre mondialement célèbres tels cette «Sortie d'usine» ou «L’Arroseur arrosé» ou véritables pépites méconnues.

    L’entrée est à 5 euros. Toutes les infos : ICI

  • Instantané bisontin

    P1030934.jpeg

    Une petite image du quai Vauban hier à seulement 18 heures. Eh oui, Besançon by night en ce moment c’est de plus en plus tôt !